VOYAGE AU CENTRE DU MONDE

Publié le par 1 Tour 100 détours

 Cusco, 26 - 27/6 et 30/6 - 1/7
 
Vendredi 26/6, 5h15 : C'est parti pour 25h de bus à travers les routes montagneuses du Pérou, en passant par Nasca, avant d'enchaîner pour un bus de nuit direction Cusco, soit un détour de 15h afin de contourner les blocus routiers.
 
Vendredi 26/6, 6h47 : Achat du journal à un vendeur ambulant dans le bus lors d'un arrêt. Quoi de neuf ? Michael Jackson est mort suivi de trés près par une "drôle de dame" et la reine du folklore péruvien ... mais tout cela nous passe au dessus de la tête. Une page attire bien plus notre attention ; suspension des blocus pendant 72h à partir de ce matin...

... on est juste dépités ! On se console en pensant aux nouveaux paysages que nous allons découvrir ... eh oui, on fait avec ce que nous avons sous les yeux !
 
Samedi 27/06, 11h12 : On pose les pieds sur la terre sacrée des Incas avec un certain soulagement car le bus au Pérou ce n'est pas de tout repos. Conduite sportive des chauffeurs sur des voies sinueuses pas bien larges. On a limite l'impression que l'on va perdre la vie à chaque virage ! A croire que les conducteurs se donnent le mot pour faire péter le chrono sur chaque trajet qu'ils empruntent. Pourtant leurs slogans invitent à la confiance ...
 

 
Seguridad : Un dépassement en montée dans un virage sans aucune visibilité, vous appelez ça sécurité ?
 
Ponctualidad : C'est sûr qu'ils se donnent les moyens de respecter cette règle !
 
Comodidad : On a beau être installés dans des sièges tout moelleux, le balancement de gauche à droite vient à bout de certains appareils digestifs. Ceci sans compter une certaine tension dans tout le corps !
 
Conclusion : passager dans un bus au Pérou ça devrait être une discipline olympique. Si vous avez toujours rêver d'ouvrir une compagnie de bus, il y a un marché à prendre dans ce pays, à la seule condition de tout miser sur la sécurité ! L'Hexagone s'exportant plutôt bien en terme de fiabilité, nous vous suggérons de l'appeler "A la française". Quelques idées de slogan :
 
- Avec A la Française, tu tombes pas des falaises
- Voyager A la Française, c'est voyager à l'aise
- En prenant son billet chez A la Française, on ne finit pas en mayonnaise
- A la Française tu choisiras, la vie tu garderas
- ...
A votre tour ! Faîtes nous rêver !
 
Revenons-en à Cusco, qui se traduit par "Le centre du monde" en langue Quechua (Copyright , le pillage culturel continue !), et qui fut l'épicentre de l'empire Inca . Si l'on fait abstraction de son côté ultra touristique, où tout est bon pour vous faire cracher le moindre soles ...
 
 Combien le cliché ? $$$
 
... Cusco reste une ville pleine de cachet, avec une architecture alliant parfaitement les héritages de l'âge d'or Inca et de l'époque coloniale.
 
 

 
Nous nous ne verrons toutefois que la partie émergée de la ville. En effet, nous passerons la grande partie de notre temps à déambuler dans les ruelles pavées, en quête d'une solution économique pour rejoindre le sol Bolivien, la grève persistant.
 
En attendant donc, nous avions quelques jours à occuper, on nous a parlé d'une petite citée perdue à une centaine de kilomètres, le Machu Picchu si on a bien compris le péruvien ...

Publié dans PEROU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
pars avec La Française, tu mangeras des fraises!!hi! hi! hi!
Répondre
1
<br /> Bien tenté mais peut mieux faire !<br /> <br /> <br />
N
" voyagez à l'aise , à la française " si y'as pas de grèves
Répondre
M
"Tu voyages pas A la française ? t'es pluôt balaise !"<br /> je suis pas inspirée...
Répondre
1
<br /> Ton manque d'inspiration te permet tout de même d'être sur le podium des bonnes réponses puisqu'il n'y eu que 3 participants !!!<br /> <br /> <br />