A L'HOPITAL VALPO !

Publié le par 1 Tour 100 détours

Valparaiso, 18-21 Mai ... ou Valpo pour les intimes
 
A première vue, la tâche de l'office du tourisme semblait difficile. En effet, Valpo est la ville natale du dictateur Augusto Pinochet (1973 - 1990) pour ainsi dire pas l'image la plus attractive qu'une destination puisse véhiculer. Et pourtant, cette ville côtière figure parmi les étapes incontournables du Chili :
 
Pour la présence du congrès déplacé de Santiago sous Pinochet ? ... Oh que non !
 
Mais plutôt ...
 
Pour ses maisons colorées à flanc de colline et ses ascenceurs (Patrimoine mondial de l'hummanité) permettant d'y accéder sans trop s'essoufler.
 

 
Mais aussi ...
 
Pour la Sebastiana, une des 3 maisons du célèbre poète et homme politique chilien Pablo Neruda, qui reçut le prix nobel de littérature et fut entre autre ambassadeur du Chili en France (71-72). Un autre pour qui Valparaiso n'était surtout pas associé à Pinochet
 
Et pourquoi pas ...
 
Pour ses inombrables graffitis recouvrant la ville de toute la palette de couleur de l'arc-en-ciel.
 

 
Il se dit aussi qu'à Valparaiso "tout est possible" ...
 

 
Au bout du compte, nous enverrions bien un C.V. à l'office du tourisme à notre retour !
 
Enfin, et c'est une grande première, on s'est trouvé au bon endroit le bon jour pour fêter les gloires navales du 21 Mai. On a ainsi pu se meler à la foule joyeuse venue assister aux festivités de ce jour mémorable.
 
 
 
Il faut dire que la guerre du Pacifique et son célèbre commandant Arturo Pratt ont de quoi rendre festifs les esprits. Ils ont en effet permis au Chili de prendre possession de ses territoires du Nord (autrefois Bolivien et Péruvien) d'où il extrait une quantité considérable de nitrates (cuivre et salpètre essentiellement) ; représentant 60% de ses exportations aujourd'hui. Autant dire que la Bolivie et le Pérou pleurent encore cette défaite !
 

... et pendant ce temps là, on recense 55 cas de grippe porcine au Chili. Donc on décide de fuir pour retourner sur le territoire Argentin et plus précisemment à Mendoza, en empruntant la route qui traverse les Andes.
 
Hasta luego Chile, y Adios aux sandwichs à la graisse de la restauration rapide bon marché, on a eu notre dose !!!

Publié dans CHILI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Excellent votre blog!! On adore votre humour!! On arrete pas de se marrer... drole aussi, nous etions nous aussi a Valpo le 21 juin!! On aurait pu donc deja se croiser!
Bises a +
¡que les vayan bien!
Steph et Gilles
Répondre
B
BRAVO!! Fanny!
Répondre