TALCA ... OU COMMENT TUER LE TEMPS

Publié le par 1 Tour 100 détours

 Talca, 7-11 Mai

Qu'on se le dise, Talca ne restera pas dans les annales. Il se peut que la grisaille et la pluie n'aient arrangé en rien notre perception de la ville et de la région. On ne s'étendra pas sur cette étape que l'on résumera en quelques lignes :
 
- 25 kms à pied à la Réserve Naturelle d'Altos de Licray
 
 

- Stimulation de nos neurones endormis à la bodega/musée de Hilquilemu.
 
 

- Chasse aux points d'intérêts touristiques dans la ville de Talca.
 
  

- Boire pour oublier à la bodega Balduzzi de San Javier.
 


- Immersion chilienne au cinéma du coin : Ce soir au programme "MILK"
 
Finalement, ce que nous retiendrons de Talca, c'est l'accueil et la gentillesse de Rodrigo, le propriétaire/réceptionniste/homme de ménage...de l'hôtel Napoli qui reconnaîtra que nous n'étions pas à l'origine, cette fois, d'un début de fumée sortant de la prise électrique qui se révélera être défectueuse...on a eu chaud au miches !

Et maintenant, direction Santiago, chez toto (cousin de Fanny), Marlène et Mathias ...

Publié dans CHILI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
mais non Marie-Hélène, Eric et Fanny ne sont pas comme ça! nous l'avons bien élevé, maintenant pour Fanny, je n'sais pas!! bisous
Répondre
M
bjr, je ne me lasse pas de regarder vos albums photos, elles sont vraiment très jolies,des originales, des drôles, une belle palette de couleurs! continuez comme ça! bisous
Répondre
M
Vous n'avez pas intérêt à critiquer mon petit fils, mon fils et ma belle fille dans le prochain message...Marie-Hélène
Répondre
1

Ah mais c'est qu'on a la pression !  Il faut dire qu'on attend beaucoup de Marlene et de sa légendaire cuisine  


M
On le savait que Talca c'était mortel mais on ne siat jamais vous auriez pu y trouver le charme que je n'y avais pas trouvé. Moi j'avais essayé l'hopital...Rien à redire...
Répondre