L'HYMNE Á L'ARGENTINE

Publié le par 1 Tour 100 détours

Rosario 17/03-18/03

On nous avait parlé de la fierté des argentins, on a découvert leur patriotisme exacerbé. Outre l'imposante tour de 70 mètres de haut du Monumento de la Bandera, dédié au drapeau national...

... la ville compte de nombreuses inscriptions officielles ou non revendiquant les Îles Malouines à l'Argentine...

... Margaret Thatcher, si tu nous entends, le sujet est encore sensible, alors remets à plus tard tes vacances dans ce pays !

Tout cela laisse peu de place á un natif mondialement connu qui n'a droit qu'á une malheureuse statue située hors du centre de la villesur un terrain vague :

Suites á d'importantes investigations, plusieurs interprétations circulent (Source : Les argentins de la rue) :

- Le Che n'a rien fait pour l'Argentine, pourquoi devrait-il être célébré ?
- Il a toujours défendu des causes communes et aurait totalement d´sapprouvé une mise en avant individuelle.
- L'Argentine reste majoritairement un pays de droite... alors les discours révolutionnaires... au placard !

Notre avis sur la question se dessinera au cours de l'étape suivante lors de la visite de la maison dans laquelle il passa 11 années de son enfance :

Ernesto Guevara est né à Rosario suite á l'escale d'un bateau qui emmenait ses parents vers Buenos Aires. Simple coïncidence qui ne mérite pas les honneurs de la patrie... les combattants pour Les Malouines ayant pris cette place.

Pour résumer cette journée : Des drapeaux bleu ciel et blanc pleins les yeux

Publié dans ARGENTINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article